1844 - 1950

1844 - 1913

Emmanuel Lipmann

Emmanuel Isaac Lipmann est né à Neuf Brisach en 1844. Originaire d'une famille juive d'horlogers alsaciens, son père était vendeur de matériel d'horlogerie. Emmanuel fonde en 1867 un atelier d'horlogerie. Le comptoir évolue rapidement grâce à la force de travail du fondateur, à sa vision innovante de l’esthétique et à son caractère volontaire. En octobre 1868, il épouse Caroline Geismar. Ils auront 3 enfants: Ernest, le technicien, et Camille, qui prend la tête d'une nouvelle usine, participeront efficacement à l'expansion de l'entreprise familiale. Jenny quant à elle, moins impliquée, s'occupe pendant un moment de l'administration. Emmanuel Lipmann est décédé en 1913.

1904

Les cadrans phosphorescents de Pierre et Marie Curie.

Ernest Lipmann demande à Pierre et Marie Curie de trouver une matière afin de lire l'heure dans le noir. Ils ont découvert le radium en 1898 et ont inventé pour Lip, les premiers cadrans phosphorescents

1905 - 1966

Fred Lip

Frédéric Samuel Lipmann, petit-fils d'Emmanuel et fils d'Ernest, est né à Besançon le 2 novembre 1905. Après une scolarité chaotique à Paris, il échoue à l'examen du baccalauréat en 1922. Son père le ramène ensuite au berceau de la famille et le place à l'école d'horlogerie de Besançon. Après avoir terminé son service militaire, il part pour les États-Unis en 1928 pour un voyage d'étude où il visitera les usines d'horlogerie et les usines de montage des motos Harley Davidson et des motos indiennes. Ce voyage et sa passion pour le sport automobile vont influencer sa vision et ses méthodes. En août 1931, il rejoint l'entreprise familiale. "Génie" pour certains, "fou" pour d'autres, "Fred" bouleverse les traditions. Sous sa direction, Lip Sa innove et devient le premier horloger en France. 1954 marque le sommet de la société avec 1 500 employés, 300 000 montres par an et en 1960, l’usine Palente. Mais Fred Lip ne peut s’adapter au marché horloger en pleine évolution avec l’arrivée du quartz et en février 1971, passe la main. Il s'éteindra à Paris le 9 novembre 1996.

1908

Lip est une marque

La marque Lip est déposée et les cadrans marqués des trois lettres LIP.

1910

La révolution du réseau de distribution

Lip innove avec une campagne promotionnelle faite de publicités dans des magazines et d'affiches murales pour faire connaître son réseau de distribution, une révolution dans le monde de l'horlogerie. En effet, les représentants exclusifs vendent au prix Lip des montres Lip bénéficiant d'une garantie nationale.

1935

La Croix du Sud
de Jean Mermoz

Depuis 1935, Lip fabrique une petite série de montres-bracelets aéronautiques de type 10, qui équiperont la "Croix du Sud" de Jean Mermoz. En hommage à la naissance de Jean Mermoz en 1901, Lip réédite le Type 10 en 2001.
Mermoz Aviateur

1946

T18

Produite de 1935 jusqu'à la fin des années 1950, une T18 a été offerte à Sir Winston Churchill (1948) par le gouvernement français en reconnaissance des services rendus par la Grande-Bretagne à la France pendant la Seconde Guerre mondiale.

       1950 - 2015

1952

La première montre électrique est une Lip

Sous la direction de Fred Lip, les recherches entreprises depuis 1946 ont abouti à la création de la première montre électrique, appelée "Electronic". Elle est présentée le 19 mars 1952 et sera commercialisée en décembre 1958.

1967

La légendaire Nautic-Ski

Pour le centenaire de l'entreprise, Lip propose la "Nautic-Ski" au printemps 1967. Première montre étanche à 200 mètres sous l'eau (20 atmosphères) équipée d'une lunette intérieure tournante située sous la vitre pour éviter tout mouvement pouvant provoquer un accident de navigation.

1968

Fred Lip à la pointe du design

Toujours seul et à la pointe, Fred Lip se lance dans l'aventure du design avec Prince François De Baschmakoff. Ce grand coloriste, connu pour ses dessins dans certains magazines de mode, collabore à la création de nouveaux modèles Lip. Ainsi naît une montre mécanique française à lecture numérique : la De Baschmakoff.

1974

L'aventure des 7 designers

Claude Neuschwander, ancien Publicis et nouveau directeur général de Lip, a fait appel à 7 designers venant d'horizons différents et considérés à leur tour comme les meilleurs. Ils participent à la collection de 1975 : Roger Tallon, Rudolf Meyer, Marc Held, Michel Boyer, Isabelle Hebey, Michel Kinn et Jean Dinh Van. Le résultat est brillant et reste, même aujourd'hui, à la pointe.

2001

La croix du sud
de Jean Mermoz

Depuis 1935, Lip fabrique une petite série de montres-bracelets aéronautiques de type 10, qui équiperont la "Croix du Sud" de Jean Mermoz. En hommage à la naissance de Jean Mermoz en 1901, Lip réédite le Type 10 en 2001.

2003

Création
de la Mythic

Prisca Briquet, alors responsable des collections Lip, crée la Mythic tout en maintenant les valeurs de la marque : technique et avant-gardiste.

nautic ski lip

2014

Les Designs Lip sont intemporels

Première montre française réellement étanche à 200 mètres, la montre NAUTIC-SKI, intemporelle et légendaire, est le meilleur exemple du savoir-faire de la marque. Robuste, fiable et parfaitement étanche, NAUTIC-SKI a accompagné Eric TABARLY dans le monde entier pour écrire sa légende.

2015

Henriette,
tout l'esprit vintage des années 60

LIP se pare d'une touche féminine avec la gamme JULIETTE & HENRIETTE, petites montres pour femmes pleines de charme et de nostalgie. Alliance subtile de l'élégance, de la féminité et du vintage, c'est la montre d'antan toujours très actuelle. L'avenir de LIP se dessine à Besançon...