Votre panier contient
actuellement 0 article(s).
Passer votre commande
Roger Tallon

Créateurs
Roger Tallon

Biographie

*** Roger Tallon est décédé le 20/10, nous rendons un dernier hommage à ce grand monsieur du design industriel qui nous a apporté beaucoup. Article prochainement sur notre blog ***

Peu connu du grand public, Roger Tallon, né le 6 mars 1929, n’est pas seulement l’homme du TGV, il est le designer français qui, très vite, situera sa carrière sur un plan international. Il est celui qui imposera peu à peu la profession de designer industriel comme profession à part entière.

Après des études d’ingénierie (1944-1950), il coordonne, chez Caterpillar-France, la communication technique et commerciale puis devient consultant pour les filiales européennes de Dupont de Nemours.

En 1953, il intègre Technès, bureau d’études techniques et d’esthétique, fondé en 1949 par Jacques Viénot (le père de l’esthétique industrielle) et Jean Partenay. Collaborateur éclairé, rapidement directeur technique et artistique de l’agence, il en deviendra directeur à la mort de Jacques viénot en 1959. Enseignant dès 1957 à l’Ecole des Arts Appliqués de Paris, il met en place le premier cours de design en France.

En 1963, il crée le département design de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris (ENSAD).

Curieux, audacieux, d’une incroyable acuité face aux signes de l’époque, Roger Tallon crée, avec son équipe, de 1953 à 1973, plus de 400 produits. Des robots ménagers pour Peugeot, la simplissime Caméra Véronic 8 mm, sans objectif apparent pour Sem, les tour Gallic 16 et 14 pour La Mondiale, un projecteur de diapositives pour Kodak, des tracteurs d’aéroport, des chariots élévateurs pour Fenwick, l’image graphique de Fenwick-Aviation…

Consultant de General Motors-USA pendant 7 ans, Tallon dessine, pour sa filiale Frigidaire, des réfrigérateurs et des machines à laver et crée le département design de l’entreprise américaine.

En 1966, le téléviseur portable Téléavia P111 est mis sur le marché… Ce cube-écran aux lignes arrondies introduit un nouveau langage formel, une nouvelle architecture du téléviseur : gros succès commercial, entre autres à la FNAC (née en 1964) qui n’hésite pas à mettre le produit en avant. La presse en parle, le nom du designer est cité, le Téléavia est en passe de devenir un objet culte.

Ce succès génère un nouveau type de commandes pour Roger Tallon. Il accepte de travailler pour les arts de la table : la série 3T (T pour la Table) sort en 1967 : couverts, vaisselle, verres, conditionnés par deux. Le syndicat professionnel des fondeurs désire promouvoir la fonte de fer dans d’autres secteurs que le radiateur et la machine-outil, et Tallon, leur conseiller depuis quelques temps, présente sur le salon Batimat de 1964, ses premiers mobiliers en fonte. On y voit pour la première fois l’escalier hélicoïdal et la série Module 400 édités plus tard par la galerie Lacloche.

Tallon cotoie bon nombre d’artistes, la collaboration se fait naturellement : expérimentations sur les matières, manipulations d’images, mise en espace d’expositions, le designer accompagne dans leurs recherches Yves Klein, César, Arman……

En 1972, Catherine Millet fonde Art Press et confie à Tallon le systême graphique de la revue qui reste quasiment le même à ce jour. Il décline pour l’industriel allemand Erco, des gammes de spots munis de gros réflecteurs, des lampes halogènes basse tension, des produits qui seront largement copiés par la suite. Chaussures de ski pour Salomon, brosse à dents pour Fluocaril, bidons d’huile en plastique pour Elf… Tallon crée pour tous les secteurs industriels.

1973, il fonde l’agence Design Programmes. La société Lip est en difficulté et ses ouvriers horlogers mènent le combat pour sauvegarder leur savoir-faire et leur entreprise. Tallon est à leurs cotés et leur offre un des plus beaux et innovants objets du siècle : la gamme de montres et chronomètres Mach 2000.

Première grande réalisation dans le domaine des transports, le métro de Mexico roule déjà depuis 1969, à la même époque, les maquettes du TGV 001 (pour Alsthom) sont prêtes. Les trains Corail sont mis en circulation en 1974, première étape de modernisation pour la SNCF et ses voyageurs. Ergonomie, confort, couleur, sonorisation, éclairage, le changement est sensible. Mais Tallon « designer de projets » avant tout, passionné par les transports ferroviaires, n’en reste pas là. Transformant l’image de la SNCF, il développe l’identité visuelle, la signalétique, la cartographie, l’adaptation des pictogrammes internationaux à l’image de l’entreprise, et, en collaboration avec le couturier Michel Schreiber, dessine les nouveaux uniformes des controleurs.

1984, Tallon fonde ADSA+partners avec Michel Schreiber et le designer Pierre Paulin.

En 1985, le ministère de la Culture lui attribue le Grand Prix national de la création industrielle et en 1992, il reçoit, des mains du Président de la SNCF, les insignes de Commandeur des Arts et des Lettres.

Le projet TGV Atlantique démarre en 1986, Eurostar en 1987. Un nouveau funiculaire signé Tallon gravit la colline de Montmartre en 1991.

Le 21è siècle est là et on a tous dans notre environnement quotidien quelquechose conçu par Roger Tallon.


Source
« Lip, des heures à conter » – Libris
Marie-Pia Auschitzky Coustans.

Biographie Galerie d'images Voir tous ses modèles